top of page
  • Photo du rédacteurAmalia

Pleine lune du 7 janvier 2023

«En terre sauvage, tu trouveras ton chemin, celui qui mènera tes pas vers ta destinée.

Peu importe où tu te situeras, lorsque ta boussole intérieure sera alignée à la voûte céleste, rien ne pourra te perturber. Tu retrouveras toujours ta route, même dans la brousse, car tu sauras où aller. »



L'énergie de pleine lune de ce 7 janvier est particulièrement puissante. Son travail est loin d'être discret, il vient nous arracher à nos croyances comme on arracherait un pansement sans état d'âme.

Elle vient détrôner avec beaucoup d'ardeur ce qui résiste pour ne laisser que ce sage sentiment que nous ne sommes que de passage, mais que notre rôle est important.

La colère vient voler en éclats pour revêtir un sentiment de compassion qui est loin d'être négligeable, car il apaise les cœurs et les esprits perturbés. Tout vient remonter à la surface de nos esprits pour être mis en lumière avec perspicacité. On nous teste sur notre capacité à rebondir, à lâcher prise, mais aussi et surtout à nous remettre en question sur nos agissements. Nous sommes face à la responsabilité que nous avons au cœur des expériences que nous vivons.

Cette pleine lune est un ressort ascensionnel qui nous permet de rebondir et de nous propulser dans des sphères divines dignes de ce nom.

Nous ne voyons plus clair, mais prêtons attention, le paysage se dessine plus clairement derrière la brume, à nous de découvrir ce qui nous attend. Nous avons été placés dans un shaker émotionnel, les nuits ont été difficiles, l'énergie a réagi en nous comme un courant électrique qui vient nous secouer. C'est normal, tout va bien, c'est une vibration d'amour qui s'installe pour nous aider à avancer. Acceptons de vivre ces remous intérieurs, ne résistons plus, le calme va revenir pour apporter avec lui la sagesse et la clarté d'esprit. Notre cœur ressortira de ce pas sage plus libre encore et plus apte à recevoir la lumière pour rayonner sa solarité absolue.


Prenez soin de vous, Amalia.

58 vues

留言


bottom of page