Le souffle de l'ange noir

Mis à jour : 1 mars 2020

Le temps fait place au cœur, à l'honnêteté, on se dévoile... Notre existence est née grâce à une nuée de choses et ces choses en suspens autour de nous, nous amènent parfois à penser que notre réalité s’arrête à ce qu’elle est, on s’en contente dirons nous. Ce n’est pas ce qui nous est demandé aujourd’hui, de nous contenter, et en mon âme et conscience, j’agis pour le bien-fondé de l’humanité. C’est de la tristesse que je ressens dans mon cœur d’être humain face à ce que la main de l’homme parvient à faire. Je vous invite d'ailleurs à ce sujet à regarder la saison qui parait sur Netflix "NOTRE PLANETE" qui non seulement est un témoignage de la beauté de notre terre mère mais c'est aussi un révélateur de ce que l'homme à détruit...Je suis émerveillée devant ces reportages mais je pleure aussi toutes les larmes de mon corps devant ce qui est révélé...Regardez...

Je ne suis peut-être personne pour apporter mon jugement sur les choses, mais ce qu’il y a de sûr, c’est qu’aujourd’hui, la vie m’apporte des cadeaux inestimables et par mon expérience, je peux témoigner de ce que j'avance. Je suis un témoin lucide qui a choisi l'amour et en conscience.

Je n’ai pas toujours été ce que je suis, car le feu m’a consumée de l’intérieur, ainsi que la colère, la tristesse, l’incompréhension, mais grâce à mon apprentissage, je me suis relevée, élevée, jusqu'à être capable de dire "JE SUIS". Dans cette humanité déshumanisée, je vois la peur, le conditionnement, le doute, s’emparer de certains esprits et apporter le tumulte dans leur vie quotidienne. Il suffit parfois juste d’une étincelle pour que tout s’embrase. Il suffit aussi parfois d’une petite lumière pour allumer toute une pièce ! Prenez cette lumière et gardez là, auprès de votre cœur, car elle vous sera utile les mois à venir. Les cœurs s’ouvrent, mais certains êtres sont encore bloqués dans le système et lorsque je suis connectée à ces êtres, je ressens tant de chagrin. Leurs tourments sont si destructeurs.

En me connectant à l’humanité ce matin, j’ai fondu en larmes, j’ai vu la terre s’ouvrir à plusieurs endroits, le feu remonter du cœur de la terre, et la destruction. J’ai ressenti une grande tristesse et je me suis sentie accablée par tant de douleurs, de méconnaissance, de perversité venant des humains. Je m’exprime ainsi, car une envie profonde de retourner sur ma planète d’origine m’a prise aux tripes, comme si je n’étais pas à ma place... Mais j’ai un travail à accomplir alors je m’emploie à le réaliser du mieux que je peux... Je ne reculerai devant rien et surtout pas devant des esprits qui sont détournés par leurs propres ombres. Je m’excuse parfois envers Gaïa pour le comportement de certaines personnes qui agissent en se centrant sur elles mêmes, étant ainsi désolée de leur comportement enfantin, perturbateur, toxique. Une manière de les alléger sans doute d’une éventuelle sentence qui pourrait faire mal, mais aujourd’hui je décide de ne plus cautionner certains agissements, nous sommes tous responsables de nos actes, de nos vies. Nous sommes invités depuis longtemps à regarder notre part d’ombre, alors l’invitation tient toujours ! Plus que jamais, l’Homme doit se tourner vers lui-même pour comprendre qui il est, comprendre son chemin, et guérir afin de basculer vers cette nouvelle ère tant attendue. Oui, il y aura dévastation, mais ce passage est une évidence. La Terre ne peut plus continuer ainsi, elle rejette inévitablement les hommes qui ne la respectent plus et lorsque je ressens sa tristesse, sa peine, je suis confrontée à des émotions d’une telle intensité que je me dis que cela ne devrait pas exister... L’Homme est une race particulière et il a choisi de faire du mal, il le fait consciemment et cela ne peut plus durer.

Dans cette ère de séparation, je cultive mon épanouissement, continuant mon chemin vers cette liberté que je m'autorise à vivre, laissant derrière moi le vécu, les schémas qui ne me conviennent plus, qui ne m’ont jamais convenus pour être plus juste ! Se développer, progresser, c'est le temps qui vous le permet, "vouloir" ne suffit pas, il faut avoir foi en nous et relever les manches pour ainsi remuer la m..... Oui, pardonnez-moi ce n’est pas très convenable, mais appelons un chat un chat. Tout suit un plan parfait, le hasard n'existe pas, mais ce ne sont pas aux autres de s'occuper de la mise en scène du spectacle ! Il faut participer activement à sa production et l'ego n'a pas sa place dans l'histoire. En revanche il vient saccager tant de moments. Il fait rire tant il ressemble à un petit homme en cage qui souhaite tout saboter.

Les personnes qui se limitent encore à écouter leur mental, et qui laissent leur ego diriger leur vie, je les regarde et j’accepte qu’ils soient ainsi, car leur attitude dénote sans doute d'une ignorance sur le sujet, d’une inaptitude à voir la vérité, ils ne sont juste pas encore capable de faire autrement, alors je compatis, j’accepte leur état d’être, je les respecte, car ils doivent encore cheminer pour s’élever, mais je n’autoriserai plus les comportements inconvenants déviant vers l’irrespect qui mène à un sentiment de culpabilité forcé. Plus de temps pour l'apitoiement...Celles et ceux qui ont goûté à la lumière du coeur, avancez, ne vous retournez pas. Hier n’existe plus et nous avons tant de portes à ouvrir et à franchir !!! Cette force intérieure que je ressens, je souhaite que tous vous puissiez la ressentir un jour. Qu’elle puisse être votre moteur, votre alliée pour franchir les étapes de votre cheminement.

L’ange noir m’est apparu ce matin et dans son souffle voici ses mots «Vas chercher au fond de ton cœur ce qui te fait le plus souffrir et arrache le comme une aiguille plantée là, retire cette épingle de ta chair et libère tes cellules de cette douleur. Montre à la lumière ce que tu viens de retirer et demande au père créateur de transmuter cette énergie blessante. Petite fille, cesse de pleurer parce que les autres sont incapables de gérer leur vie, incapables d’accepter le bonheur, incapable de prendre un moment de bonheur comme un cadeau parfait de lumière. Sèche tes larmes et accomplis ton devoir, ne t’attarde pas sur les esprits endormis qui ne souhaitent pas être réveillés, poursuit ton chemin en quête de vérité et continue à briller.

Ne laisse pas ta lumière être ternie par les êtres qui jalousent ton esprit, qui admirent ta personnalité, et surtout qui désirent être à la hauteur de l’amour que tu portes dans ton cœur. Cesse de pleurer petit fille, ferme cette blessure dans ton cœur qui t’affaiblit, te rend vulnérable. Tu fais ce qui est bon et juste. Tu ne pourras pas sauver tout le monde, même les tiens... Ils savent ce qu’ils doivent faire et s'ils sont perdus, ils te trouveront tel un phare dans la nuit.

Reprends tes esprits et éveille les consciences, le travail est long et laborieux parfois, mais ton cœur est si grand que lorsque tu laisses la lumière se diffuser, elle ne peut qu’apporter la guérison. Laisse la rayonner, ne la cache pas surtout, ne te cache pas, car tu mérites ta place en ce monde. Les autres se verront rendre des comptes au vu de leur comportement injuste et égotique. Ne te sens pas responsable de qui que ce soit, dans cette unité, les liens sont parfois difficiles à couper, mais tu ne peux porter l’humanité...

Avec amour, et loyauté, tu accomplis ce qui doit être fait. Prends soin de toi et garde la main sur ton cœur.»

Le message est simple et clair à la fois, et s’applique à chacun d’entre nous qui n’aurait pas compris comment l’on se doit de fonctionner. Ce n’est en aucun cas une « obligation » mais un élan du cœur qui doit venir naturellement, comme tout les actes que vous commettez. Après une obscure période, une purification se prépare pour la grande joie des âmes qui se libèrent. Avec respect et loyauté envers vous-même, il est temps d'accueillir la vague qui se prépare et qui nous apportera une nouvelle manière de vivre, en symbiose avec Gaïa. L'existence est compliquée par l'esprit tortueux, ce n'est pas un supplice, mais une douce et légère brise qui de par son odeur nous donne envie de la suivre. Depuis quelque temps certains articles que j’ai posté sont parfois difficiles, indigestes, mais justes, visiblement, car des articles similaires aux miens sont publiés sur la toile et font écho... Chose que je ne fais pas habituellement, diffuser un article qui ne m’appartient pas sur mon blog... Aujourd’hui, je joins à mon écrit l’article qui suit, qui m’a été envoyé par une amie alors que je rédigeais celui-ci... Il vient reprendre bon nombre d’informations que j’ai pu partager au cours des temps passés et je dois dire qu’il est riche, complet, très explicite. Il date de 1944, ce qui lui donne encore plus de crédibilité au vu des événements en place aujourd’hui. Je vous souhaite donc une bonne lecture chères âmes que vous êtes. Ne craignez pas demain mais construisez aujourd’hui, sans perdre de temps, laissez vos peines qui sont immensément lourdes et pesantes et allégez votre karma pour ainsi vous diriger vers la pleine conscience . Érigez votre être au sommet, vous le méritez bien. Ce n’est pas une punition que de travailler sur soi, ne vous méprenez pas quant à cette lourde tâche qui vous incombe, au contraire, cela doit être un réel plaisir, une satisfaction, une joie, un intense bonheur de se découvrir...

Soyez conscients que nous ne prendrons pas tous le même chemin, alors choisissez bien votre voie, et cantonnez-vous à y rester pour ne pas dévier et être dérouté en cours de route. La vie ne ressemble à rien sans amour, sans compréhension, alors n'abandonnez pas votre chemin, votre âme à besoin de vous pour avancer. Je remercie toutes les personnes qui me font confiance, toutes celles qui ont « bu » mes paroles et qui aujourd’hui ont vu leur vie basculer. Je remercie chacun de vous, car c’est grâce à vous tous que j’en suis là aujourd’hui, le cœur léger face à la vie car grâce à mes guides et aux êtres qui m’entourent, je comprends qui je suis, je progresse et je transforme.

Avec amour, intégrez les énergies d’aujourd’hui en conscience et acceptez votre devenir, nous sommes en pleine mutation et transformation. Au cœur de l’histoire, nous vivons un des moments les plus puissants de notre existence, encore faut-il le voir... Amour et compassion pour chacun d’entre vous...

Avec tout mon respect, Amalia.


***