top of page
  • Photo du rédacteurAmalia

Esprit du vent.

Elle est venue puis repartie, mais elle a laissé sur son passage que de débris. La tempête a soufflé dans les chaumières, mais aussi dans nos esprits pour pulvériser les grains de sable qui enraillent notre système profond.

Lourde, bruyante, assourdissante même, elle nous a repositionné face à la grandeur de mère nature. Tous petits, comme des enfants, nous nous sommes sentis fébriles face à elle, à sa puissance qui ne peut que nous rendre humble, elle demeure l’esprit du vent qui te fait basculer si tu oses rester sur son passage.

Il remue, brasse la matière, mais aussi ton temple intérieur. Il soulève la poussière pour tu voies ce que tu accumules afin de ne garder que l’essentiel. Qui es-tu face à la puissance des éléments ? Tu peux avoir peur d’elle, tout comme tu peux te laisser bercer par elle sans résister, ou tournoyer au cœur de son souffle dans une danse effrénée.

Elle t’a détrôné si tu pensais être assis plus haut qu’elle. Elle te permet aussi de regarder à côté de toi, les individus qui marchent au même rythme que ton être. Elle te pousse à tendre la main, à aller vers celui ou celle qui a besoin. Mais dans ton cœur, ressens-tu cet élan ? Si ce n’es pas le cas, interroge toi. Peut-être n’a-t-elle pas soufflé assez fort pour toi ? Dans ce cas, tu feras sans doute face à son déchainement prochain.

Elle permet d’écumer, de rire aux côtés d’inconnus, de pleurer aussi.

Si elle t’a arraché les tripes à son passage, que tu as tremblé, elle te permet de restaurer cette humilité, de t’attendrir, d’accepter tes faiblesses aussi. Tu n’es pas infaillible, saches le, et même celui qui se pense être plus fort et au dessus de tout, ne sera jamais au dessus des lois de mère nature.

Oh toi esprit du vent, tu as soulevé la terre, déraciné les plus grands, tu as affaiblis les plus puissants, mais tu resserres les cœurs et les liens. Un cœur humain, peu importe à qui il appartient, peut finir par s’ouvrir et comprendre qu’il n’est pas grand-chose si il ne ressent pas celui des autres battre à ses côtés. Il est né des élans d’amour et d’amitié, de solidarité, et la vie continue.

La force du vent te désancre parfois pour que tu puisses mieux t’enraciner, plus loin. Il est là pour te soulever, et te permettre de mieux regarder ce qui est important dans ta vie. Face à lui, tu arrêtes de respirer, mais ce n’est que pour mieux inspirer le nouveau souffle qu’il te propose.

Sois léger, il est parti. Tu dois peut-être reconstruire, nettoyer, mais c’est ainsi que tu avances et que tu investis ton être en te reconnectant à mère nature. Elle sait ce qu’elle fait, elle te met face à des obstacles, des épreuves qui te poussent à sortir de ta zone de confort. Ne lui en veux pas, c’est ainsi.

Dans les moments difficiles, elle permet aussi d’unir le cœur des humains lorsqu’ils se sont fâchés. Ce sont dans des moments de difficulté que sortie de nulle part, une main peut-être tendue, une main que l’on n’attendait pas, peut-être celle de son ennemi aussi. Les éléments nous remettent face à nous même. Ils sont source d’inspiration.

Merci à toi, esprit du vent, car tu as balayé devant ma porte ce dont je n’avais plus besoin. Tu as éclairé ma vie d’une lumière différente, et maintenant je sais… Merci mère nature, car tu nous bouscules, mais tu nous éclaires par ta beauté.

Amalia

50 vues

1 коментар


Armelle Hudelot
Armelle Hudelot
13 лист. 2023 р.

Rooooo ! Magnifique ménage 🌪️💥😘

Вподобати
bottom of page