Combustion du passé

Mis à jour : mars 1

Très chers enfants, tant de désolation en ces temps de bouleversements. L’humain vit une époque difficile, mais une grande transformation intérieure. Il lui faut s’accrocher à sa lumière, car elle est là pour l’aider à avancer, à transmuter toutes les énergies chaotiques de ce temps. Je suis du regard ce qu’il se passe, dans cette sphère et dans d’autres et je suis triste de m’apercevoir des dégâts en place, mais il faut aller en ce sens pour tout changer.

Vous pouvez aller vers le renouveau, vous y êtes déjà pour certain, comme flânant entre deux mondes, vous vous détachez totalement de cette emprise visqueuse de votre temps pour découvrir votre future réalité. Les ombres s’accrochent pour vous happer et vous retenir, mais vous avez la capacité de laisser éclore en vous votre véritable nature. Je suis en émoi devant vos combats, les combats du cœur bien entendu, je ne m’égare pas à parler des combats inutiles ou haineux qui se trament sur terre. Gaïa, pauvre Gaïa parfois, elle est si belle, si riche, pourquoi vous mettez tant de temps à découvrir son véritable joyau ! N’est-ce donc pas une évidence ? Pourquoi l’humain s’acharne-t-il a vouloir tout contrôler ainsi et à vouloir tout posséder comme si la nature toute entière lui appartenait ! Je ne comprends décidément pas votre façon de vivre mes amis, mais quand je regarde ce que Gaïa est en train de vous faire subir, je ne peux que saluer son soulèvement, car il est temps de remettre l’Homme à sa place. Vous n’êtes que de passages et au lieu de vous appliquer à prendre soin de votre vie, vous vous éparpillez, quel dommage ! Je suis triste et heureux, car je vois votre transition aujourd’hui, et bientôt vous comprendrez... Les eaux montent et vous arrachent de vos lieux interdits. Le feu s’active sous terre pour éclabousser les contrées envahies. Les vents se déchaînent et ravagent les paysages, vos maisons...Il est de son droit, à mère nature, de se faire entendre, car vous êtes allés trop loin mes enfants. Aujourd’hui vous commencez à avoir peur de demain, c’est humain. Que la puissance de nos prières et de nos présences suffisent à éclairer vos esprits pour que vous puissiez enfin faire naître un lendemain plus sain et serein. Il y aura beaucoup de personnes à terre, des larmes, des batailles, mais le cœur et son faisceau de lumière fera naître le chemin de la connaissance et de la pureté en ce monde. Ne pas oublier qui vous êtes, reconnexion importante à vos véritables identités. Plus de temps à perdre, vous êtes en place pour demain. Pour les retardataires, ils comprendront qu’il faut s’activer et se détacher du leurre. Activation, purification, renaissance. Demain est un autre jour, mais il doit impérativement naître en votre cœur. Soyez protégé, enfants de la terre, les tempêtes seront nombreuses et destructives, le feu viendra panser certains lieux, purifications extrêmes par la combustion des énergies passées. L’elfe des bois.


Canalisé par Amalia

www.lesjoyauxsacres.com

102 vues1 commentaire