Union sacrée, se compléter par nos différences.

Mis à jour : mars 1

Amalia, au-delà des confins de l’univers se trouve quelque chose de bien plus grand que le tout réuni. Aujourd’hui, dans ce monde en pleine expansion, un retour à la source est nécessaire, vital. Vous êtes comme démembrés tant vos corps vous font mal et cela est « normal » si je puis dire, si tant est que la normalité n’est pas synonyme de souffrance, mais que l’adaptation à la nouvelle réalité ne se fait pas sans difficulté.

Il y a beaucoup de choses qui sont en train de sortir de vos corps, comme un fluide épais qui s’autorise enfin à quitter vos corps terrestres pour les laisser respirer et que vous ressentiez surtout la légèreté.

La transmutation des énergies se fait rapidement et n’est pas sans mal, mais, cela vous apprend? et oh combien les leçons sont multiples à travers de la planète. Je vois pousser des graines qui prennent forme rapidement, mais je vois aussi beaucoup de fleurs se faner à l’aube de ce renouveau. Les âmes poussent à l’évolution, mais il y a comme un disjoncteur qui remplit sa fonction si la personne incarnée ne se sent pas d’aller plus loin dans l’aventure. Cela peut paraître triste, mais vous n’avez plus le temps de vous attarder sur le sort des uns et des autres, même si vous devez vous soucier, et ce de manière contradictoire, du tout.

Les mémoires s’envolent les unes après les autres et ceux qui ont décidé de grandir se voient modifier leur vie de manière exemplaire. Voir la lumière dans leurs yeux est un tel soulagement, un tel bonheur !


Les femmes sont au cœur des transformations ces temps. Elles laissent partir leurs blessures, pour pouvoir enfin mettre leurs armes à terre. Je m’explique... Depuis de nombreuses années, la femme a décidé de prendre sa place au sein de ce monde et elle est impitoyable parfois... Coûte que coûte elle veut se faire entendre, ce qui n’est pas un point négatif, je ne juge pas entends le bien toi qui me lis, mais elle a décidé à un moment donné de prendre les armes et se révolter, se faire entendre aux yeux du peuple, et cela s’est répercuté de manière assez incroyable dans tous les domaines sociétaires. Là où je veux vous mener, c’est qu'à force d’être dans cette lutte, un problème autre s’est mis en place. L’homme, quelle place s’est-il retrouvé à avoir ? De nombreux hommes, aujourd’hui, ne se sentent plus à leur place dans leur famille, au travail, en société... Pourquoi ? Parce que chacun doit prendre sa place mes enfants...

Vous n’avez pas à endosser un rôle qui n’est pas le vôtre et la différence est là pour se compléter, non pas pour s’affronter.


Aujourd’hui, je me divise, pour donner une chance à ceux qui veulent changer de changer et ainsi permettre ma transformation, m’aider à me relever et m’embellir de nouveau partout où la main de l’homme à saccagé. Aujourd’hui dans cette division, je m’aperçois qu’il y a d’autres divisions encore, puis d’autres encore, et cela, n’en fini pas.

Dans l’union de l’homme et de la femme, je vois la beauté, l’égalité, le partage, l’échange, l’amour sacré, la pureté, la complémentarité. Je propose à chacun de vous de vous placer à votre juste place, en toute honnête, et de regarder l’autre comme votre égal, opposé, mais égal. Quelles sont alors vos souffrances ? Pourquoi résistez-vous ? Pourquoi n’êtes-vous pas homme ou femme et endossez ainsi les deux rôles ? Vous portez l’équilibre en vous, votre côté homme et votre femme, mais si vous n’allez pas creuser un peu pour chercher le trésor, vous ne le trouverez pas.

La femme est un être si délicat, complexe, beau, elle porte la vie, la sagesse, et je pourrais vous faire une liste très grande de ce que je pense au sujet de cet être. L’homme, il porte la structure, la sagesse, la beauté, l’appui, la sécurité...Et tant de choses aussi. À deux, la bulle est parfaite ! Je m’adresse à chaque homme, chaque femme aujourd’hui.

Nous traversons un temps où vous avez la chance de pouvoir communiquer avec simplicité à travers le monde entier. Aujourd’hui, vos âmes ont besoin d’évoluer sur des chemins fleuris, arborés. Les femmes de ce monde sont en train, petit à petit, de guérir leurs blessures de viols, d’enfermement, de mutilation, vous savez pourquoi ? Tout simplement, pour que l’homme puisse aussi reprendre sa place. La femme en colère prend les armes et prend une place au sein de la société, du couple, qu’elle ne devrait pas avoir... L’homme se retire et le désordre s’étend. La femme qui guérit, baisse les armes et accueille l’homme comme une divinité. Il parait incompréhensible, je le conçois, que les choses puissent être aussi faciles, mais je vous assure que les mots employés ne sont pas des leurres. Tant de femmes, aujourd’hui, sont prêtes à accueillir l’harmonie dans leur vie. Elles tendent les mains aux hommes pour traverser les chemins de brume. Chacun guérit et s’installe à sa juste place. N’ayez pas peur de faire ce pas et d’entendre ce qui s’est passé pour accueillir ce qui n’est pas encore là...


Trop d’années ont passé pendant lesquelles les femmes se sont recroquevillées sur elles même, ne laissant pas l’homme l’approcher. Peur d’être blessée, violentée, abusée. La femme fait face à tous ses tourments pour éclairer vivement sa part d’ombre et ainsi trouver la paix. Il n’est plus possible de vivre dans le conflit, cette dualité constante. L’homme et la femme doivent se réunir et ne former qu’un, c’est important.

Vous traversez une phase où les conflits s’évaporent pour accueillir la pleine conscience de ce qui est. Purifiez-vous et accueillez l’être divin que vous êtes afin de permettre à l’humanité toute entière une réelle transformation et d’installer la paix en ce monde. Vous êtes porteur de tous les maux, à vous, individuellement, de guérir les maux de votre âme afin de modifier l’état de conscience en place.


Je suis Gaïa, mère de l’humanité.

Merci mes enfants de prendre en compte ce que je dicte au travers du monde.

Amour et paix pour chacun de vous.


******


Je me suis rendue compte ces temps que mes séances étaient tournées vers la libération des femmes, et aujourd’hui, Gaïa me transmet ce message. Je reçois beaucoup de femmes majoritairement depuis trois semaines et elles ont presque toutes un point commun ; des vies antérieures violentes où les viols et la maltraitance sont récurrents. Comprendre pourquoi elles ont vécu cela leur permet de se libérer de cette chaîne qui pèse lourd et les empêche de s’épanouir en tant que femme. Tous ces récits sont tristes, lourds, et la charge karmique est très importante, d’autant que la plupart ont revécu des traumatismes violents dans cette vie... Lors de la libération ce que je vois, c’est une femme qui s’ouvre, qui accueille sa vérité, son parcours, et qui pardonne, se pardonne. L’impact est important, car au lieu de nourrir de la colère envers tous les hommes de la terre, elles arrêtent de se punir et de punir, et tendent enfin la main vers l’autre pour établir un pont de compréhension, de lumière et d’amour.

Ce sont d’intenses moments, les larmes coulent, mais le résultat, c’est une fleur qui s’ouvre et qui cesse de lutter pour grandir. Elles regardent alors « l’autre » différemment » et là alors elles peuvent envisager une relation «sacrée». Autorisez-vous à renaître mesdames, tout est là, il suffit d’avoir le courage de regarder nos parts d’ombre et de vouloir changer. Tout est en vous. Faites vous confiance et faites confiance à l’univers !

Je vous aime, Amalia.

www.lesjoyauxsacres.com