Ouille ouille ouille Gaïa est en colère !!!

Mis à jour : mars 1



Bonsoir à toi.

J'ai fais un rêve très étrange avant ce message. C'est de façon récurrente que dans mes rêves, on me transmet des informations sur la Terre, sur des évènements à venir ou en cours. Je ne suis pas la seule à faire ce genre de rêve, et je me suis interrogée sur les informations reçues plutôt pétrifiantes, je dois dire. Je me suis levée avec un sentiment étrange et une certaine tristesse. J'étais avec mon chéri dans un village inconnu et je sens la peur autour de moi des gens qui s'agitent et qui courent partout. Nous sommes là, main dans la main et nous ne comprenons pas ce qu'il se passe et où nous sommes. Nous sommes propulsés dans une capsule blanche qui flotte, une sorte de cabane de chantier, venue de nulle part. Il y a des petites fenêtres et nous regardons alors dehors ce qu'il s'y passe. Je vois des soldats, une armée de soldats qui courent et viennent sur nous. Nous sommes entourés de soldats et ce que j'entends m'effraie... Personne ne s'en sortira, ils vont tous mourir et il n'y a aucune issue. Nous sommes de nouveaux parmi ces gens et nous savons que nous pouvons nous cacher, nous enterrer par exemple, mais personne ne nous voit, ne nous entend. Je vois alors mon amie Jessica dans la foule, aidant une autre personne. On se dit qu'il faut la prévenir, mais elle sait déjà...

(Jessica est médium, une personne que j'affectionne particulièrement et qui est tout simplement une belle lumière sur cette terre, un guide, une âme amour. (retrouvez-là ici) )

Nous poursuivons notre chemin et nous nous efforçons de trouver une issue à ce cauchemar (en gros). Suite à ce rêve et à un échange personnel avec Jessica, il se trouve qu'elle aussi à rêvé de guerres.

S'en suit le message de Gaïa...

Cœurs d’enfants, cœurs d’insolents et d’ignorants, vous avancez à tâtons dans vos vies bien structurées. En tant que mère aujourd’hui, la bienveillance est au goût du jour. Je ne peux faire comme si je ne voyais rien, je ne peux taire les mots enfermés, je suis accablée. J’entends tant de vulgarité, c’est une réalité. Je sais que tous ceux qui œuvrent pour le bien de l’humanité ont cette force en eux de croire en vous, au meilleur de vous-même, mais il y a tout de même une réalité que l’on ne peut cacher. À l’intérieur de cette cabine propulsée dans le temps, tu as été témoin, Amalia, de ce qui sera bientôt une réalité. Quelque part sur Terre, les assauts seront donnés, la population coincée, elle sera piégée. "Éliminez les mauvaises herbes", voilà ce qui est dit, et des structures naissantes et existantes sont en place pour raser certains lieux, certaines populations. Je ne veux pas effrayer, mais vous savez, comme moi qui vous porte, que vous êtes capables d’une destruction massive malgré la propagation de la lumière comme une grande vague qui arrive. Depuis des années, cette vague est en préparation et vous immergera de sa puissante énergie pour remodeler l’humain à sa manière. Vous êtes à la source de cette réalisation, mais pour cela, il faut être conscient que nombreux d’entre vous disparaîtront… La réalité est celle-ci. Ne soyez pas ignorants et ne vous cachez pas derrière des mots ou des comportements inadaptés, inadéquats. Vous êtes ce que vous êtes, mais il est temps d’en finir avec certains comportements. La vague est proche et déferlera tout sur votre passage, comme un bruit assourdissant qui viendra percuter l’humanité. Des longues minutes de silence, perte de connaissance, vous serez plongés dans une dimension différente, les jardins se reconstruiront et l’humain prendra sa place différemment, démuni de colère et de dualité, de perversité et de méchanceté. Il y a séparation des mondes et pour votre bien. Beaucoup ont « choisi » de transiter avant la grande danse de la Terre, de l’univers, par peur, par lâcheté, par incapacité. Nombreux, vous avez été jusqu’à aujourd’hui à quitter le vaisseau mère pour d’autres expériences lointaines, car vous ne pouviez plus vous adapter à l’énergie en place. La sélection est rude et de nombreux départs en masse encore sont à venir. Ne vous cachez plus, ôtez vos masques, plus de place pour la ruse, l’injustice, le prix fort se paie partout, et en chacun. Personne n’est épargné et croyez-moi, même ceux qui s’en sont bien sortis malgré leurs actes ignobles ne tarderont pas à se voir basculer. Les âmes sont rappelées pour laisser la place au renouveau, à la lumière, la guerre va se gagner avec froideur et fracas, mais elle se gagnera.

Mes mots sont plus tranchants que par habitude et croyez-moi sincère de vous livrer mes pensées ainsi, mais je ne puis faire autrement. L’eau viendra purifier, la terre enterrer et renouveler pour fertiliser, le vent dispatcher, nettoyer, le feu raser, brûler, anéantir les contrées. Les batailles sont déjà présentes, mais se verront grandir dans un temps prochain, le sang coulera et viendra inonder le paysage parfois, mais il est nécessaire d’accomplir ce changement ainsi. Des piliers de lumière seront érigés pour vous montrer le chemin, ils sont en place pour certain et d’autres se préparent à prendre place pour que lorsque viendra la nuit ténébreuse de l’humanité ensanglantée, le souffle divin puisse s'appuyer sur les piliers érigés et tissera alors sa toile de lumière, son filet de sauvetage. Comprenez ce que vous voulez en ces mots, mais intégrez bien une chose… Vous êtes des enfants insolents et la rudesse des leçons ne vient pas faire son travail profond. Alors par la dureté de mes mots, je vous transmets ce qui est. Gaïa, je suis Gaïa et malgré la douceur et l’amour que j’ai pour vous, je vous ai déjà exprimé mon mécontentement et ma colère face à vos comportements abusifs et infantiles pour certains. Vous tombez malade ? Vous n’entendez pas ? Vous êtes en souffrance physique ? Ne vous étonnez pas… Je transmets à bon nombre d’entre vous par les rêves les batailles à venir, les guerres naissantes, les rencontres qui tournent au cauchemar, les foules qui s’écrasent, la terre qui se soulève…Vous êtes nombreux à transpirer la nuit, à avoir envie de fuir, de vomir, de ne plus exister car la dure réalité est que votre monde va mal et que les « terroristes » en tous genre, incluant votre gouvernement, prennent allègrement ce qu’ils ont à prendre vous laissant démunis de tout espoir de vivre décemment. La colère vous envahi et la folie s’est installée. Ce que vous voyez dans vos films est votre réalité. Décollez le nez de vos écrans et vous y verrez la même chose dehors, un peu partout. Des alertes rouges sont mises en place partout dans le monde pour que vos guides vous portent secours, pour que les êtres de la nature tentent de vous faire retrouver la raison et entendre…Mais pour la plupart d’entre vous, c’est fini… La partie est terminée. On ne vit pas dans l’espoir de vivre mieux, on vit, on fait, on acte dans la matière. On ne passe pas son temps à espérer quoi que ce soit… Je ne suis pas en colère après vous ! Quoi qu'un petit peu quand même. Je sais exprimer ma gratitude, mais la force est aussi d’exprimer une réalité, des faits, sans tourner autour des mots avec légèreté pour enrober le tout et embrumer vos esprits. La réalité est que… il y a urgence, vous êtes en état d’urgence et chaque être humain doit se réveiller. La masse de zombie erre encore sur les routes trop nombreuses et égarée, nous disons stop à cela. Plus de mensonges, plus de dualité, nettoyez, harmonisez, conscientisez, aimez. Je ne vous aurais que trop mis en garde de votre avenir prochain. Certes, il y aura un basculement, mais celui-ci va se faire non pas sans mal… À vous de voir quelle est votre place dans le plan de la vie. Je vous aime, chacun d’entre vous, je vous aime, ne croyez pas le contraire. Comme une mère, je sais aussi vous corriger, pour améliorer votre santé psychique et physique, mais parfois cela ne suffit pas. Beaucoup d’enfants sont arrivés sut Terre et repartis nombreux. Comme des lumières, ils sont arrivés, engendrant la joie et l'amour au sein des familles. Leur départ a provoqué tant de colère, souffrance, mais comprenez que ces âmes ont choisi de venir vous bousculer, leur but est de vous permettre de vous interroger sur ce qu’il y a au-dessus de vous. Je sais que cela parait ignoble d’un point de vue humain, vos émotions sont mises à rude épreuve, mais sans cela vous continuez à vivre le nez dans vos schémas et vos conditionnements. Alors les lumières de ce monde vont et viennent pour que tous, vous regardiez en haut. Le ciel est là pour vous, mais vous devez franchir bien des épreuves pour vous rendre compte de ce que vous avez. Ce qui est précieux dans vos vies, prenez en conscience et cessez les lamentations répétitives et inutiles. Vous épuisez vos corps physiques, ils ressemblent à des peaux de banane séchées, des poires déshydratées… Je n’ai rien d’autre comme exemple (elle rit…) Retroussez vos manches et examinez ce qu’il y a en vous comme des êtres responsables que vous êtes. Vous êtes tous capables de donner le meilleur de vous-même. Voyez comme les foules se réunissant créent la joie autour d’un sport par exemple. Vous retrouvez vos âmes d’enfants et comme par magie vos soucis disparaissent. Le jeu, la joie, les yeux qui pétillent. Je veux avoir cela au quotidien, parce que vous aurez décidé que votre vie est ce match que vous jouez chaque jour (et vous n'en êtes point l'acteur !), par ce que vous aurez décidé que la joie, c’est votre vie, que vous êtes le roi de votre royaume et que rien ni personne ne peut venir briser vos rêves. Respirez et accouchez de vous-même… En sortant de ce corps ancien, autorisez-vous à vivre une nouvelle vie et tout vous sera donné… Suivez nos conseils, âmes terriennes et tout ira bien. Merci d’être ce que vous êtes, je vous aime, Gaïa.

Amalia, guérisseuse d'âme.

www.lesjoyauxsacres.com