top of page

Liberté !

Un véritable combat a été mené depuis plusieurs années, pour se faire entendre, pour valoriser nos droits fondamentaux, mais aussi pour participer activement au changement inéluctable qui induit chaque humain à fonctionner différemment et à reconsidérer ses priorités pour vivre autrement.


Harald et moi-même sommes ce que l’on appelle des électrons libres, et ce, depuis toujours. Nous sommes nés avec cette flamme dans le cœur qui nous anime, qui nous pousse à aller vers notre liberté, quoi qu’il arrive.

Nous avons été condamnés à détruire notre habitat, qui soit dit en passant fait partie des habitats de notre avenir à tous ! Un habitat écologique, biodégradable, un habitat conçu avec des matériaux nobles, locaux, sans fondations et surtout, érigé avec le cœur. (pour en savoir plus rendez-vous ici)


La justice nous a demandé de détruire à deux reprises notre construction, sans que personne ne soit venu voir de quoi nous parlions exactement. Ils se sont basés sur des photos, et nous n’avons été entendus à aucun moment.

Nous sommes fiers d’avoir fait ce que nous avons fait, même si au passage, les autorités nous ont malmenées, mais pourquoi au final ? Tout ce qui concerne l’autonomie est bien souvent un leurre au cœur de notre société, ils ne veulent surtout pas que nous soyons indépendants et autonomes !

Alors quand quelques individus lambda se préoccupent de l’environnement sans intérêt aucun en contrepartie et réussissent leur pari d’êtres autonomes et libres de vivre comme ils l’entendent, alors il faut faire de leur situation représentative, un exemple à ne pas suivre en les condamnant.


Nous avons été fougueusement poussés à venir ici, en Bretagne, nous ne respirions plus que pour ce moment où le grand départ se profilait, au grand désarroi de notre famille qui nous a vu partir à l’autre bout de la France, en nous délestant de tout ce qui composait notre lieu de vie, avec pour seul toit au-dessus de la tête une toile de tente, qui plus est, était plutôt faite pour vivre dans le Sahara que dans ce pays des plus humides !

Nous avions à cœur d’incarner ce changement, de partager notre aventure, d’apprendre à d’autres êtres à construire comme nous avons réussi à le faire, pour que demain soit porteur de joie et de solidarité. Mais nous sommes tombés sur des êtres égotiques, sans respect pour leur prochain, qui ont usé de leur autorité, pour nous mettre plus bas que terre. Ont-ils réussi ? Noooooooooooooooon !


Nous sommes ces petites fleurs, qui quoi qu’il arrive, trouvent toujours le chemin de la lumière pour renaître à elles-mêmes dans les situations les plus chaotiques,

si bien que, la vie ne nous a pas laissé tomber.


Il y a quelques mois, nous avons été amenés à rencontrer des êtres, qui eux aussi sont dans la même dynamique, poussés à œuvrer pour leur liberté.

En résumé ; ces individus ont déposé ce que l’on appelle un Conseil National de Transition Breton, c’est une administration qui s’emploie à mettre en place un nouvel État.



Il ne s’agit pas de s’attaquer à un système en place qui est corrompu et qui ne nous laisse aucune marge de manœuvre pour recouvrer nos libertés, il s’agit de créer autre chose, et pas dans la lutte, juste quelque chose qui pourra correspondre à chacun, dans le respect de qui nous sommes, dans le respect du vivant sous toutes ses formes,

tout simplement.



Ce Conseil National de Transition Breton n’appartient à aucun parti politique, de près ou de loin. Il est indépendant et déclaré à l’O.N.U comme tout C.N.T existant.

La Bretagne est désormais en décolonisation.

Sachez que si vous remettez en cause le Conseil National de Transition Breton, vous remettez en cause le Conseil National de Résistance dont il découle et les juristes de l’Élysée qui ont créé le C.N.T. sur la base du Conseil National de Résistance.


À ce jour toutes les administrations, sur le territoire breton, de la REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE©® ont été avisées par les Ambassadeurs du Conseil National de Transition Breton qu’elles sont illégitimes sur le territoire de la Bretagne Historique.

Harald et moi-même sommes de l’État Vivant Breton depuis de nombreux mois déjà. Nous ne sommes plus concernés par le droit et les décisions de la REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE©® et de l’UNION EUROPEENNE, nous respectons désormais la constitution de l’État Vivant Breton. 


NOUS NE DÉTRUIRONS PAS NOTRE MAISON

Les autorités ont été avisées de notre situation. De plus, nous sommes redevenus mandataires de nos personnes juridiques et vivants ! LA TANIERE DU VAL DE LANDELEAU©® a de beaux jours devant elle pour prospérer.


Nous tenons à souligner que nous ne sommes en aucun cas un mouvement politique, nous n’appartenons à aucune entité, groupe ou mouvance en tous genres.

L’État Vivant Breton se compose d’hommes et de femmes indépendants et soucieux de leurs libertés individuelles ainsi que de leur avenir.


Lorsque nous avons avisé la mairie en main propre, quelques jours après un journaliste a cru bon d’écrire un article à notre sujet, refusant de se déplacer pour nous interviewer. Il a tenté de nous discréditer afin de détourner l’opinion publique et nous associer à des terroristes, à une secte, bref, je vous passe les idioties évoquées. Et oui, ils ont bien compris que la porte de sortie pour notre histoire allait être franchi !

Nous avons donc exigé un droit de réponse, qui a été publié, et là encore, il a mis l’accent sur certains mots pour tenter de nous salir encore une fois. En fait merci, un grand merci à ce Monsieur, parce qu’au final, il a fait de la publicité pour l’État Vivant Breton et les salles de réunion pour informer la population se remplissent.


Un grand merci également à M. le Maire qui nous a poussés à aller dans cette direction. Sans ses multiples croches pattes, mensonges, et abus de pouvoir, nous n’en serions pas là. Nous n’aurions jamais eu la chance de rencontrer ces personnes formidables qui ont travaillé très dur pour mettre en place l’État Vivant Breton.


Lorsque les âmes ont décidé de s’unir pour leur liberté, tous les moyens sont bons !

Nous ne sommes pas venus ici pour rien, nous sommes venus ici pour nous libérer de tout ce

qui faisait entrave à nos libertés individuelles.

Merci la vie !


Harald & Amalia

Site Privé



Tous droits réservés sans préjudice.


******


Vous souhaitez en savoir davantage ? Rendez-vous ici https://etat-vivant-breton.bzh/

Je vous invite également à lire l’article de David Rousseau https://davidrousseau.net/etat-vivant-breton/

2 612 vues

Comments


bottom of page