Évolution, source de compassion et d'amour

Mis à jour : mars 1



Les jours se sont écoulés et la tristesse se lit encore sur le visage de beaucoup d'entre nous. La dureté de la vie ne facilite pas le travail de bon nombre d'êtres incarnés. L'évolution nous fait passer par de drôles de moments. Il y a l'envie de tout surmonter, l'envie d'y arriver, mais il y a une réalité qui parfois dépasse bon nombre de personnes.

Je conçois qu'il est difficile pour les êtres incarnés d'appliquer certaines choses. Nous ne sommes pas tous destinés à vivre les mêmes choses dans cette vie. La joie de certains n’éclabousse pas sur les autres, malgré l'intensité qui se dégage à la source. J'observe et de ma bulle je constate...Le passage, ce fameux portail, fut difficile. Les jours précédents cette ouverture furent intenses, pour le corps et l'esprit. Les larmes ont coulé à flots, la colère a jailli, les corps sont en souffrance. Les êtres se posent mille et une questions. Le nettoyage est intense et fait souffrir nos corps incarnés. Il faut bien prendre conscience qu'ont ne s'élève pas sans intégrer les informations dans la matière.

Il y a beaucoup de peur encore, la folie s'installe aussi. La déconnexion se fait en totale imprévisibilité. Il y a ceux qui s'ouvrent et ceux qui sombrent et qui emmènent avec eux l'entourage.

J'ai constaté les deux aspects de cette transition, de par bon nombre de confidences et d'observations.

La semaine qui a précédé le 9 septembre fut intense en émotions. La peur s'est installée ou réinstallée dans l'esprit, le doute, la colère, les souvenirs enfouis qui remontent à la surface. Le corps fait souffrir, mal au dos, mal aux yeux, aux dents, à la tête, fatigue extrême, irritabilité. Un sentiment de n'appartenir à rien ni personne, d'être perdu dans ce monde hostile. Tout devient sombre et angoissant. A qui ou à quoi se raccrocher ? Comment se défaire de tant de maux.

Et puis la porte s'ouvre et on entrevoit un brin de lumière. On s'en approche avec un sentiment de liberté et de libération. Vais-je arriver à franchir ce portail qui nous promet tant de choses ?

Et puis les jours suivants...La paix revient, le sommeil se rééquilibre, le silence se fait de nouveau dans l'esprit. Le mental se tait pour laisser alors infuser les informations reçues, consciemment ou inconsciemment. Le sourire, il revient sur le visage de ceux qui m'entourent. Leur corps se détend, leurs mots sont moins emmêlés, le courage revient en force et la lumière...elle est là. La fatigue persiste malgré tout mais il y l'espoir. Le souffle nouveau se ressent.

Le pas vers la liberté est difficile à franchir, pour beaucoup. L'évolution se fait par étapes, et à chaque étape, l'individu est face à ses peurs, ses doutes, son passé. S'est-il réellement détaché ? A-t-il comprit les leçons précédant celle-ci ? Chaque leçon de vie est propre à chacun. La vie présente une épreuve à chaque conscience pour qu'elle évolue. A vous de choisir si vous avancez en confiance. Je sais qu'il n'est pas facile de faire confiance, l'on me dit souvent « oui mais si... ». La confiance en vous et en la vie , c'est primordial pour évoluer. Et l'amour bien sur ! L'amour que vous avez pour vous revient soulever beaucoup de questions, d'interrogations. Nous sommes dans un monde de sacrifice, il faut réapprendre à s'aimer pour aimer. Tout est possible, j'y crois tellement fort...L'amour peut nous permettre de réaliser tant de belles choses...Quand on observe les conséquences de la haine, de la colère...Je me dis que la puissance de l'amour est une valeur sûre. Le coeur des hommes à tant de choses à donner.

Je compatis à la souffrance de chaque individu. Je voudrais pouvoir ouvrir mes bras et donner à flot l'énergie qui se trouve au fond de mon coeur, mais à mon échelle il est difficile d'accomplir cela. Alors j'entoure la terre de mes bras et je l'aime...Elle et ces individus, avec tous leurs défauts. Les défauts nous permettant de comprendre, d'évoluer. Je n'ai plus cette haine en moi qui me poussait à la destruction auparavant, je sais donc que nous sommes tous capables de pouvoir transformer ces sentiments sombres et destructeurs en lumière, en amour, en magie.

La colère est parfois inévitable, et il faut laisser sortir les émotions qui nous font mal, mais pas n'importe comment. Canaliser son énergie c'est aussi s'assurer un certain respect. Ne pas laisser éclabousser sa colère, sa haine...Je crois que je me suis égarée mais je reviens au portail...Il y a donc ceux pour qui l’ascension est pénible et les autres. La joie revient et leurs expériences sont enivrantes, réjouissantes, encourageantes. Ils comprennent que le chemin se fait pas à pas chaque jour.

N'attendez pas de recevoir des leçons, que ce soit de la vie ou d'une personne, nous apprenons tous les jours car nous sommes à l'école de la vie. Chaque personne sur votre chemin à une importance, une répercussion, tout comme vos actions.

Quand on décide de comprendre le pourquoi du comment, c'est tous les jours ! Pas un jour ne se passe sans qu'on s'interroge, sans qu'on prenne conscience du moment présent. Ce fameux moment présent...Ici et maintenant, rien ne compte plus que ce moment extrême pendant lequel votre corps est vivant, vous respirez, vous ressentez, vous vivez quoi ! Ni hier ni demain n'a d'importance ! Savourez chaque instant de votre vie et sentez-vous libre, libre de penser et de tout accomplir. Ouvrez votre coeur à la vie et faites le vibrer.

J'ai demandé avant ce fameux portail de ressentir dans mon corps ce qui se tramait pour mieux l'expliquer. Ouahou j'ai juste été super mal !!! J'ai eu l'impression d 'avoir été plongée dans un passé qui est bien passé !!! Mon esprit a été bousculé par tant de choses, mon corps malmené au point que j'ai eu l'impression d'avoir pris...50 ans dans la figure ? Au moins...Ouille..Bon je rigole mais c'est vrai. Le tri des bonnes et des mauvaises pensées s'est effectué sans soucis, me laissant malgré tout un goût amer pendant quelques jours. Les questions ont trouvé réponse, la séparation de chaque chose s'est faite. Il est resté l'essentiel, pour moi, pour ma vie, celle que j'ai choisie. Je vois encore plus clair...

Je prends conscience à quel point aujourd'hui j'ai la chance de comprendre, d’assimiler rapidement chaque chose, d'intégrer...Je rebondis vite pour pouvoir aider mon prochain. Mais celles et ceux qui ne comprennent pas, qui ne savent pas, toutes ces personnes encore loin de cette connexion qui nous fait vibrer chaque jour, ils souffrent, réellement. Mon amour grandit alors pour immerger le coeur de ses Hommes car vraiment, je conçois qu'il n'est pas facile d'être incarné. D'où l'importance réelle d'être sur son chemin de vie, peu importe dans quelle direction vous partez, prenez la bonne. Faites abstraction de tout et ressentez dans votre coeur ce qui est juste pour vous.

Je vous souhaite à tous beaucoup de courage, de l'amour dans vos foyers. Les périodes que nous vivons ne sont pas facile. Il y a le côté magique qui nous éblouit quand nous franchissons des portes, quand nous voyageons...mais il y a bel et bien une réalité à vivre. En tant qu'être incarné il est important de ne pas se disperser et de bien garder les pieds sur terre malgré tout. Beaucoup souhaitent quitter leurs corps pour vivre sur d'autres plans mais le chemin est de s'accomplir sur terre, pas de s'échapper dans d'autres réalités. Pour mieux vivre il faut comprendre et accepter notre incarnation. Le reste se fait presque tout seul !:)

J'ouvre mon coeur à chaque récit, et c'est sans détours. J'ai accepté aujourd'hui tous les aspects de notre monde, et j'en ai encore bien d 'autres à découvrir, mais à ce jour je peux partager certaines choses et je souhaite que cela vous parle. L'aide est précieuse sur le chemin de l'évolution, et l'amour encore plus. Je vous souhaite de recevoir en abondance ce qui est bon pour vous et avec amour.

Amalia.